400 ans d'expériences de pédagogie et d'accompagnement

Navigation

Actualité Collège
EPI Monde économique et professionnel : intervention d’un médecin généraliste et les métiers d’aide à la personne
wp5_date : 2019-02-07
post_date : 2019-11-15
wp5_post : wp5_post_oui

novembre
15
2019

Le docteur Birebent a insisté sur l’importance des matières scientifiques pour réussir dans les métiers de la santé. Il faut aimer les sciences. Pour être médecin : on entre en 1ère année de médecine. Il n’y a plus de concours pour la 2è année mais il faut avoir de très bons résultats. Les études sont longues mais à partir de la 4è année les internes travaillent en alternance.
Il a expliqué son parcours scolaire et professionnel et a répondu aux questions des élèves telles que : Est-ce que les médecins de l’armée font les mêmes études ? Combien gagne un médecin en début de carrière ? Les personnes qui inventent de nouveaux médicaments sont-ils médecins ? Est-il possible de blesser des gens en testant des médicaments ?

Madame CHION  a, quant à elle, choisit de commencer son intervention par un jeu de questions/réponses avec les élèves. Puis elle a présenté les métiers d’aide à la personne : auprès des personnes âgées, infirmières, d’aide-soignant.
Puis, les évolutions sont toujours possibles… on peut évoluer d’aide-soignant à infirmier (3 ans après le BAC), psychologue (5 ans après le BAC), orthophoniste (5 ans après le BAC), ergo thérapeute (3ans après le BAC), kinésithérapeute (médecine 4 années après le BAC)…

Madame CHION est revenue sur ses diplômes et expériences. Elle a préparé à partir de la 3è un CAP assistant technique en milieu familial et collectif, CAP petites enfance, BEP et BEPA service à la personne ; elle a travaillé dans les iME, ITEP, des foyers : beaucoup d’établissements accueillent des personnes porteuses de handicap.

Désormais, elle travaille depuis près de 20 ans auprès de personnes handicapées puisqu’elle est directrice d’un centre pour handicapés. Elle encourage les élèves à travailler : qu’il s’agisse d’études longues ou courtes, il faut choisir un métier qui nous plaît !