400 ans d'expériences de pédagogie et d'accompagnement

Navigation

Elémentaire
Le DASED

Dispositif d’Aide Spécialisée aux Élèves en Difficulté

Le DASED a pour vocation de faciliter l’adaptation, l’intégration et la réussite scolaire. Le DASED est un dispositif regroupant des enseignants de l’ASH (secteur de l’Adaptation et du Handicap Scolaire) formés et qualifiés selon leur spécificité. Il permet la mise en œuvre d’actions diversifiées et complémentaires. Ils travaillent en collaboration avec les enseignants, les familles et les partenaires extérieurs.

Le DASED intervient dans les écoles maternelles (prévention) et élémentaires. Il prend en compte les demandes émanant des enseignants, des familles, des enfants, de l’école, de l’institution et des services extérieurs. Le DASED a donc pour mission  l’aide à toutes les familles,  l’aide à tous les enfants, l’aide à toutes les écoles.

Le Maître E : Pour certains élèves, la scolarité est désinvestie parce qu’ils n’y attribuent plus de significations claires et stables. L’aide spécialisée à dominante pédagogique a pour but de restaurer chez l’élève en difficulté à l’école sa capacité à donner du sens au savoir, à maîtriser les techniques d’apprentissage pour qu’il puisse vivre l’expérience de la réussite dans son statut d’élève. Il s’agit pour le Maître E de proposer un travail spécifique, en groupe restreint relevant d’une remédiation pédagogique mettant en cohérence les caractéristiques psychologiques de l’enfant, les méthodes mises en œuvre et les finalités de l’enseignement.

Pour résumer, le DASED est régi par une circulaire du 30 avril 2002 qui définit les deux missions essentielles du réseau : la prévention et la remédiation.

La prévention est présentée comme «  un ensemble de démarches qui visent à éviter l’apparition d’une difficulté, son installation ou son amplification. »

La remédiation est décrite comme un  «  complément à l’action du maître, une remédiation spécifique aux difficultés circonscrites…. dans la plupart des cas, elle a pour objectif de favoriser la conquête d’acquisitions qui n’ont pu être faites dans les activités ordinaires d’enseignement, de reconstruire des représentations, des connaissances, etc. Les démarches doivent prendre en compte une analyse des succès et des réussites et s’appuyer sur ceux ci pour revaloriser les élèves et contribuer à leur motivation face aux efforts à fournir.

« Aujourd’hui, comme jadis, la tâche la plus importante et aussi la plus difficile de l’éducation est d’aider l’enfant à donner un sens à sa vie » ( Bruno Bettelheim).