Plus de 400 ans d'expériences de pédagogie et d'accompagnement

Navigation

Actualité
Lycée

octobre
26
2021

Apprendre en apprenant

Mais pourquoi donc faire venir un psy en cours ??! Les élèves ne sont pas fous !

Mme Blanquefort, psychologue de la santé à Pamiers était déjà venue rencontrer les TL il y a longtemps à Notre-Dame. Elle a accepté de revenir cette fois-ci pour les 1ères HLP.

Elle-même joue de suite avec les vieux clichés, dont on est revenus heureusement aujourd’hui. Qui veut faire fac de psycho ? Seulement 2 personnes sur 15… Mais une fois que l’on évoque les bouffées d’angoisse, les addictions, les peurs, le stress… alors là, tout le monde a un témoignage à apporter curieusement.

Elle venait dans le cadre du programme, après le cours de philo sur « les pouvoirs de la parole« . Après une correction de DM et un DS à la rentrée, ouf, pas de cours scolaire avec I/1/a/-… ! Tant mieux ! C’est d’une voix calme, posée mais très enjouée, avec de l’humour, qu’elle répond aux questions des élèves.  » — Pourquoi avoir choisi ce métier ? — Avez-vous eu des échecs ? — Avez-vous été touchée par certains cas ? — Combien de patients par jour ? — Combien dure une séance ? — Combien de temps dure une psychothérapie ? — Quelle est la proportion de jeunes dans vos patients ?…« 

C’est l’occasion de définir certains concepts importants comme la phobie, la schizophrénie, la bipolarité, la résilience… et de faire passer des messages sur le cannabis, les addictions, et la vitesse au volant.

Elle dévoile aussi des astuces de relaxation et les qualités du psychologue.

C’est avec tendresse enfin qu’elle évoque ses jeunes patients de Verdaich, avec qui elle joue au rugby en fauteuil…

Comme nous les profs, elle vérifie le vieux proverbe romain : « Apprendre en apprenant« . Cette gaieté simple, naturelle, qui n’est pas du tout forcée, elle la tient aussi d’eux.

Les élèves ont écouté avec attention et intérêt. On en reparle à la rentrée !

A. Niang, professeure de philosophie